Doha, 1er octobre, 19h00

Istanbul m’a soigné pour mon départ. D’abord, il fait un temps magnifique, et j’ai pu prendre le petit-déjeuner sur la terrasse extérieure avec vue sur la mer de Marmara. Ensuite, j’ai eu le temps de visiter Sainte-Sophie avant de partir, et comme j’ai suis allé à l’ouverture, j’ai un pendant un moment la basilique quasiment pour moi tout seul, avant l’inévitable envahissement par les hordes bêlantes et flashantes. Mais ce moment-là, il valait de l’or.

Je ne sais pas décrire la grandeur de ce lieu. Lorsqu’on entre, on se sent à la fois attiré vers le haut par la hauteur de l’édifice, et écrasé par le poids de l’histoire : Sainte-Sophie est resté pendant un millénaire le centre de la chrétienté, bien plus longtemps que Saint-Pierre de Rome. Même les troupeaux de touristes se font plus silencieux vers l’entrée, et on peut même apercevoir le reflet d’une âme, et peut-être d’une émotion, dans les yeux qui se lèvent avec un bel ensemble vers l’incroyable coupole. J’ai passé plus d’une heure sur place, admirant les mosaïques, les marbres, les céramiques avant de prendre le tramway pour l’aéroport, encore tout étourdi.

Arrivé en zone d’embarquement, j’avise par hasard un « HSBC Premier Lounge ». Or j’ai justement cette distinction de client Premier dont je n’ai jamais su à quoi elle servait. Eh ben voilà : ça sert à se murger gratos à la vodka-orange dans des fauteuils de cuir grand luxe en attendant son avion.

Le vol vers Doha a été parfait : bonne cuisine, service à bord impeccable et même une programmation assez pointue sur le canal « classique » (Bizet, De Falla, Charpentier, Webern…). J’ai maintenant trois heures à attendre à Doha avant de poursuivre ma route, et je profite de la WiFi gratuite pour faire mon devoir de bloggeur.

Publicités

3 réponses à “Doha, 1er octobre, 19h00

  1. Bon voyage ma poule. Désolée de t’avoir manqué à midi, j’ai déjeuné dehors avec une potesse…

  2. Ton banquier t’aura finalement quand même servi à quelquechose !! 😉
    Par les temps qui courent c’est assez exceptionnel !!!

  3. Sainte Sophie, Aya sofia, que de temps n’y ai-je rêvé moi-même, ainsi qu’à la mosquée Bleue où j’allais me refraîchir, dormir, parler, pendant les aventureuses années de jeunesse où Sultanahmet était le RV de tous les embarqués pour l’Inde, via l’Iran et l’Afghanistan. Vous avez le don de faire revivre l’émotion intacte, merci.
    C’est vraiment bien d’arriver en Inde après avoir vécu ces instants magiques…
    Amitiés, voyageur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s