Kratie, 29 novembre, 20h00

Après ces deux excellentes journées à Pakse, c’est à Don Det que nous avons terminé notre séjour au Laos. Il s’agit d’une des « quatre mille îles » formées par un soudain élargissement du Mékong à l’approche de la frontière cambodgienne (le nombre d’îles dépend en fait de la hauteur du fleuve).

Un court voyage en minivan, suivi d’une traversée en pirogue, nous a conduit dans ce petit paradis où nous avons trouvé des bungalows sur le Mékong pour le prix d’un café à Paris (et encore, au comptoir). Nous avons loué des vélos pour explorer l’île et sa voisine, Don Khône, à laquelle elle est reliée par un petit pont. Initialement, le pont servait à faire passer un train sur les deux îles pour relier deux sections navigables du fleuve, au nord de Don Det et au sud de Don Khône, et on comprend en effet son utilité en voyant les chutes d’eau très impressionnantes qui longent cette dernière.

La ballade dans les îles fut absolument magique : on se sent complètement hors du temps dans ces paysages de rizières, de maisons en bois sur pilotis, de bosquets de bambous et de champs où broutent de paisibles buffles. L’électricité étant encore absente sur Don Det, c’est dans une obscurité complète, aidés cependant de temps en temps par des habitants munis de torches, que nous avons retrouvé avec difficulté l’endroit où nous devions rendre nos vélos, puis nos bungalows où notre logeuse nous attendait pour le repas. Avant de nous coucher, nous avons passé un moment que je n’oublierai jamais à contempler le ciel nocturne, un des plus beaux que j’aie vus.

Le lendemain matin, je repars avec mes trois Anglais, en laissant sur Don Det Émilie et Christophe. Au terme d’une séance d’embrassades et de promesses de revoyure, nous embarquons dans une pirogue venue nous chercher au pied des bungalows pour nous reconduire sur la rive, d’où un minibus nous transporte bientôt vers la frontière cambodgienne. Ayant lu quelques témoignages de routards sur ce point de passage, je m’attendais à un moment pénible : pas du tout, toutes les formalités se déroulent rapidement et les douaniers sont charmants.

Nous prenons finalement un dernier bus pour couvrir la section cambodgienne de notre périple. Nouvelle surprise : la route est très bonne, et nous arrivons à Kratie en début d’après-midi. La ville elle-même n’a pas un grand intérêt, mais nous voulions éviter un trop long voyage directement vers Phnom Penh.

Publicités

7 réponses à “Kratie, 29 novembre, 20h00

  1. Et c’est normalement vers ce moment-là qu’ils annoncent, un attentat, des émeutes, un putsch d’une junte militaire quelconque, bref la merde au Laos… Et je parie qu’ils se demandent encore ce qui peut bien destabiliser cette zone-là du monde…

  2. Punaise je te laisse 3 jours le temps d’un we en Champagne (fallait refaire le stock en vue des événements qui s’annoncent !) et ça a été bien animé de ton côté !
    Je crois que j’ai oublié de te le dire au fait mais Emeline devrait avoir un frangin en mars (enfin c’est que l’échographe a dit moi j’ai rien remarqué. ! 😉

  3. Phnom Penh, un nom qui claque, chargé d’histoire, un de plus à ta liste.

    Magnifique, ta collection de chutes d’eau.

  4. Démarrer cette semaine dans le froid, la grisaille, le moral dans les chaussettes…
    Et d’un coup, un petit tour sur le blog, te lire, regarder les photos, c’est magique…
    Merci, merci.

  5. Pour l’avoir pratiquée, je confirme que l’envoûtement de cette région des 4 000 îles au Sud Laos est bien réelle, même si l’on pourrait penser que la Beerlao y est pour quelque chose…

  6. Le décret n° 2008-1136 du 3 novembre 2008 précise que le titulaire d’un Compte Épargne Temps peut opter pour l’indemnisation des jours inscrits sur son compte au 31 décembre 2007.

    Pas trop déçu Franck ?
    Au lieu de partir 1 an t’aurais pu gagner plus parce que tu as travaillé plus ! 😉

    Bois un bon coup pour oublier 😉
    Mais je sais pas pourquoi, je suis pas sûr que tu regrettes ton choix surtout à l’heure actuelle ;-)))

  7. salut franck,
    alors tu l’as fait,alors tu le fais,ça me rappelle mes jeunes années.Profiiiiites!!!
    caresse le monde et raconte.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s