Vol BA15 pour Sydney, 20 décembre, 22h00

Dernière ballade dans Singapour, que j’aurai donc connue au summum de sa furie consumériste (le samedi d’avant Noël sur Orchard Road, il faut le voir pour le croire), avant de pendre le MRT pour l’aéroport de Changi. Je quitte avec un sentiment mélangé cette ville fascinante, agréable, vivante et métissée mais aussi sur-organisée, sur-régulée, sur-informationnelle. Probablement l’un des modèles des cités du futur (la variante très riche).

Un T-shirt que j’ai vu en vente à Chinatown disait « Singapore, the fine city » avant de lister différentes interdictions et le montant de l’amende (fine, en anglais) associée à chacune. Et tout est probablement vrai, j’ai vu moi-même des interdictions de rouler à vélo dans un tunnel piéton (il faut pousser le vélo, sinon c’est 1000 S$), de dépasser le trait jaune sur le quai du métro (500 S$), de prendre un trottoir roulant à l’envers, etc. Je ne sais pas dans quelle mesure tout cela est appliqué, en tout cas je n’ai personnellement jamais été verbalisé malgré mes nombreuses traversées de rues à la parisienne, mais c’est quand même assez oppressant, et cela conduit à une ville extrêmement lisse et policée.

Le côté positif, si l’on veut, c’est que tout est maîtrisé : on sait quand arrivera le prochain métro, combien de temps mettra le bus pour aller à tel arrêt et combien cela coûtera (globalement, le système de transports publics est fantastique), combien de temps il faudra attendre avant que le feu passe au vert, etc. À l’aéroport, aucune question à se poser : des panneaux partout, des navettes automatiques pour faire 100 mètres (au bout desquels une voix synthétique annonce que l’on est arrivé), des douaniers charmants et hyper-efficaces, tout est sous contrôle.

PS : à la demande générale de Romain, un nasique.

Nasique

Je voulais vous épargner la série « animaux », après « papillons » et « fleurs », mais puisqu’on me le réclame… Ceci dit, la plupart de mes photos du zoo de Singapour sont ratées, j’ai vraiment un problème avec les zoos.

Publicités

5 réponses à “Vol BA15 pour Sydney, 20 décembre, 22h00

  1. Un vol placo’m les autres…

  2. Et tu te voilà parti pour un noël sous le soleil et loin du froid. Profite parce qu’ici c’est plus mauvais rhume que coups de soleil et à choisir…

  3. tu as du leur bousiller leurs estimations pour « Combien de temps faut-il à un être normalement constitué pour boire une bière ? » 😉 Comme quoi ils maitrisent pas tout !
    Sinon la photo du singe est sympa après ça, impossible de complexer sur son nez ! 😉
    Nous on est dans le sud en vacances, on a mangé dehors il faisait presque 20° ! Ca fait du bien !
    Bon voyage et bienvenu en Australie !

  4. Super, le nasique, il ne lui manque plus que le litre de rouge…

  5. Oooooh, un nasique !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s