Loja, 24 avril, 10h00

Me voici en Équateur, après près d’un mois et demi passé au Pérou. Départ de Piura hier matin, après quatre heures à poireauter dans l’entrepôt des Transportes Loja. Le paysage, affreux à la sorte de Piura, s’améliore nettement avant la frontière de La Tina, laquelle est passée très simplement. J’ai bien fait de choisir ce trajet plutôt que l’itinéraire plus courant par Tumbes, où le point de frontière d’Aguas Verdes est connu comme le pire d’Amérique du Sud. Le bus a tout de même été arrêté deux fois par la police péruvienne, qui a même gardé un des passagers la seconde fois.

Après la frontière, halte-déjeuner dans la petite ville de Macará, visiblement en pleine campagne électorale, et où il fait pas loin de 40 degrés. Ensuite, je retrouve les Andes et les routes montagneuses : le trajet jusqu’à Loja prend bien plus de temps qu’on ne pourrait le penser en regardant la carte, et nous n’arrivons qu’à la nuit tombante.

Publicités

2 réponses à “Loja, 24 avril, 10h00

  1. Et bien, cette sortie duPérou, épique. Je te souhaite un Equateur plus calme. C’est bizarre comme tu égrennes les pays et nous les semaines. Profite.

  2. Quand on était au Brésil c’était aussi la campagne électorale. C’était marrant y avait pelin de camionette avec des baffles énormes sur le toit et des mects qui criaient et dansaient avec des pancartes sur le dos !
    C’était marrant.
    C’est pareil au Pérou ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s