Atlanta, 26 mai, 22h00

Ayé, me voilà dans les États-Unis, et plus particulièrement dans la capitale du Sud profond, Atlanta. J’entends des questions dans le fond de la salle : « pourquoi Atlanta ? », ce à quoi je réponds du tac au tac : « pourquoi pas ? ». En fait, autant entrer par la grande porte, à savoir l’aéroport le plus fréquenté du monde.

Et effectivement, c’est quelque chose, cet aéroport tellement gigantesque qu’il y a un petit métro intérieur pour connecter toutes les portes. Par contre, les procédures de sécurité, c’est n’importe quoi. Exemple : une fois qu’on a récupéré ses bagages enregistrés, il faut aller les reposer sur un nouveau tourniquet 10 mètres plus loin et repasser sous autre portique (ceinture, chaussures, etc.) avant de retrouver les bagages dans le terminal principal, quelques stations de métro plus loin. Et ça c’est en plus des trucs « normaux » : la photo, les empreintes digitales et tout le cirque.

Maintenant que je suis chez Tonton Sam, le voyage va probablement changer de nature, et le blog avec : moins d’archéologie, plus d’ethnographie. Je n’ai pas la prétention de jouer les Tocqueville, mais j’aimerais progresser dans la compréhension de ce grand problème de notre temps : les Américains sont-ils vraiment crétins ?

Publicités

4 réponses à “Atlanta, 26 mai, 22h00

  1. Justement un auditeur qui s’exprimait hier sur notre chère radio d’état, depuis New York, évoquait l’image de « l’américain moyen qui réfléchit un peu » . Donc, y-en-a .
    Cherche !

  2. Bon courage pour ton parcours ethnologique alors !
    Après Levi Strauss aux tropiques voici franck en amérique ! ;-))

    Au fait n’oublies pas c’est Roland Garros en ce moment si jamais t’as des insomnies ! 😉

    Et pis bon n’exagérons pas y a quand même des musées aux states ! Tu dois bien avoir un musée des armes à feu au Texas ! 😉

    L’aéroport d’Atlanta est-il encore plus désagréable que Roissy ?

  3. Me souviens de l’aéroport d’Atlanta comme un gigantesque labyrinthe de couloirs longs, très longs, peuplé par des gens pas vraiment sympas mais pas désagréables non plus. Mais ce qui m’avait le plus étonné (la seule et unique fois où j’ai posé le pied sur le pays des Simpsons) c’est cette organisation sans faille voire quasi militaire.

    Tiens, y’a une curiosité pas très loin d’Atlanta : les Guidestones.

    Sur un plan : http://tinyurl.com/prgwrl

    Un article sur Wired.com : http://tinyurl.com/d2lmfk

  4. Pour les musées, si tu es plutôt East Cote, Mystic Seaport Museum à Mystic Connecticut.
    Des choses intéressantes aussi à Salem Massachussets (et il n’y a pas de sorcières)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s