Miami Beach, 13 juin, 20h00

J’ai quitté Key West ce matin par la route 1, dans une voiture de location, je ne sais même pas de quelle marque : c’est juste écrit « Cobalt » dessus. Évidemment, c’est une automatique, donc il n’y a pas grand chose d’autre à faire que d’essayer de respecter les limitations de vitesses qui changent tous les deux miles et semblent tirées aléatoirement entre 30 et 55.

La route 1 relie en fait les keys par une quarantaine de ponts, et a pris la suite du chemin de fer construit à grand prix au début du XXème siècle et détruit par un ouragan. Je passe par Key Largo, qui a malheureusement bien changé depuis Bacall et Bogart, puis par les Everglades (sans trop m’attarder car c’est la saison des moustiques) et j’arrive en début d’après-midi à Miami Beach.

Un premier contact en forme de promenade le long de la plage se révèle plutôt consternant : sur certaines portions d’Ocean Drive, on se croirait dans un clip de rap : c’est une succession de bars et restaurants pseudo-branchouilles et hors de prix, peuplés de Barbies pétasses et de Kens racailles (voire l’inverse). Tout le monde est soigneusement bodybuildé, tatoué, coiffé, maquillé, accessoirisé. Difficile de ne pas penser à un livre de Bret Easton Ellis. Évidemment, moi avec ma montre Go Sport et mes lunettes de soleil qui ne me couvrent même pas la moitié du visage, tout le monde me regarde comme une souillon. Je n’imagine pas le pourcentage de leur temps que ces gens passent sur leur propre personne (en même temps ce n’est probablement pas comme si ils pouvaient faire autre chose d’utile avec). Bref, un cauchemar : je ne suis pas une célébrité, sortez-moi de là !

Publicités

4 réponses à “Miami Beach, 13 juin, 20h00

  1. Miami Vice ! Que de souvenirs !
    T’as pas croisé Don Johnson ?
    Vu ce que tu décris c’ets plus des Ben Johnson en fait que tu rencontres ! 😉

  2. Beurkkkkkkkkkkkkkkk !!!! Sauves toi de là 🙂

  3. Et aujourd’hui c’est quoi hein ? On fait comme si de rien ou on vient tous aux US faire la fête avec toi ? Allez, coupons la poire en deux, voilà pour toi : http://joyeux-anniversaire-franck.appspot.com/
    Et que tous les anonymes qui n’ont jamais osé se manifester sur le blog et qui veulent te laisser un petit mot, n’hésites pas à se joindre à la fête numérique !
    Zoux mon grand !

  4. Bon, alors merci tous les gens, ça me fait bien du plaisir. L’Internet, c’est quand même chié, comme dirait Kador.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s