Nankin, 4 novembre 2010

Le smog est toujours là, et la ballade que j’envisageais dans la Montagne Pourpre qui domine la ville perd un peu de son intérêt. Donc je pars un peu au hasard dans la ville : larges avenues interminables, bâtiments sans personnalité, on peine vraiment à trouver un quelconque objet d’intérêt.

Ça s’arrange un peu quand j’arrive dans le parc du Lac Xuanwu, où il est au moins agréable de marcher. Des armées entières d’écoliers se promènent sagement en rangs par deux (comment ces adorables bambins se transforment-ils en créatures qui beuglent dans leur portable et crachent partout, mystère).

Je tombe ensuite sur le temple Gujiming, où je vais planter mes trois bâtonnets d’encens, avant d’aller boire un coup au superbe hôtel Intercontinental. Au 45ème étage, on voit encore suffisamment pour regretter un panorama qu’on imagine splendide, mais au 78ème on est vraiment dans la purée de pois.

 

Publicités

2 réponses à “Nankin, 4 novembre 2010

  1. Au moins, tu te bousilles les poumons pour moins de 5.90€.

    Mais, dis donc, tu as pris ton appareil photo ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s